LA CRACE DE FLOYD MAYWEATHER JR : L’HYPOCRISIE SPORTIVE EN 2014

L’IMAGE DU SPORT ET DES ATHLÈTES

Toutes les fédérations sportives et les agences de marketing du monde font tout ce qui est possible pour promouvoir une belle image de leur sport, de belles valeurs comme le dépassement de soi, l’intégrité et la détermination. Les dirigeants et athlètes sont souvent soumis à des codes d’éthiques et de conduites afin de ne pas ternir l’image de leur sport.

Par exemple, dans diverses organisations les commentaires offensants (dit publiquement ou même prononcé en privé et rapporté aux médias) sont passibles de sévères amendes et les joueurs ayant testé positifs à des traces de cannabis (produit non dopant, utilisé dans leur vie privée, désormais légale dans plusieurs pays et états des É-U) dans leur urine ; sont dénoncés publiquement, suspendus en plus d’être obligé de payé des amendes. Pourquoi tout cela ? Pour préserver une image noble et respectable du sport et des athlètes qui inspirent beaucoup de personnes dans nos sociétés modernes.

Aux Jeux olympiques, à quelques jours du début des compétitions, la fédération d’athlétisme envoie un communiqué de presse pour donner la liste des athlètes testés positifs à des substances interdites. Annonce et procédure relativement banales. Et pourtant, c’est aussi un excellent exercice de relation publique avant la cérémonie d’ouverture pour tenter de prouver que ce rassemblement planétaire d’athlètes élite est propre. Unique. Droit. Éthique. Dans le plus pur esprit olympien.

L’image est très importante. Que les héros soient de vrais héros. Propres. Avec un sain esprit de compétition. Véritablement admirables. Propager des valeurs nobles avec des athlètes respectables et dignes d’être des modèles pour inspirer notre collectivité. Une belle philosophie. Puis l’argent vient s’en mêler…

QUAND L’ARGENT DÉTRÔNE LES VALEURS

Il y a une grande incohérence entre ce que la boxe et le sport en général se doivent de propager comme image et le constat de la réalité. Voici des définitions d’hypocrisie trouver sur Wikipédia.

L’hypocrisie est l’attitude morale par laquelle on exprime des sentiments, des opinions que l’on n’a pas ou que l’on n’approuve pas.

Un dictionnaire dit des hypocrites qu’ils sont « ceux dont les conduites n’expriment pas les pensées du cœur ». Plus qu’un manque de sincérité, c’est un manque de loyauté et de droiture. Le menteur ment. L’hypocrite parle bien contre sa pensée, comme le menteur, mais son comportement suit des voies détournées qui révèlent une stratégie personnelle.

En d’autres mots, être hypocrite c’est de prétendre avoir certaines pensées et valeurs et ne pas agir en conséquence. Trop souvent, des éléments extérieurs vont venir facilement dérouter le comportement et les décisions qui seraient normalement dictés par nos principes (réfléchies) et nos convictions, qui sont en cohérences avec nos valeurs. Le meilleur exemple ; l’argent.

LES CRIMES VIOLENTS & L’HYPOCRISIE DE LA BOXE

Tout pratiquant d’arts martiaux et de sport de combat normalement bien encadré apprendra qu’à travers l’entraînement discipliné du corps on développe une force intérieure et des capacités qui ne doivent pas être utilisées pour causer du tort à autrui, mais pour mettre à profit ses qualités dans son entourage. Contribuer modestement par des petites actions précises à un monde meilleur et pallier à des injustices, lorsque possible. C’est aussi et encore ça être un pratiquant d’arts martiaux et de sport de combat en 2014.

Depuis toujours les crimes violents sont un fléau dans toutes les sociétés du monde et ils sont les plus sévèrement punis par le système judiciaire. Dans les dernières décennies, la violence conjugale est passée d’un phénomène tabou et peu rapporté aux autorités policières à une situation que toutes personnes victimes ou témoins ont l’obligation morale de dénoncer et d’intervenir.

Là où je ne comprends plus rien, c’est quand une fédération internationale de boxe qui fait la promotion des valeurs sportives, qui se veut comme une discipline, un mode de vie qui permet à beaucoup d’individus de reprendre le droit chemin et d’éviter les ennuis, ne sanctionne pas de façon exemplaire le comportement de leur plus grand champion. Floyd Mayweather Jr est un athlète très talentueux, le mieux payé au monde en ce moment et est admiré par un grand nombre. Un grand symbole pour le noble art.

Le fait que l’actuel champion du monde eu été reconnu coupable de violence conjugale et qu’il fut emprisonné pour ce crime, ne semble pas avoir ébranlé les dirigeants de sa fédération sportive, la World Boxing Council. Non. En fait, ils ont patiemment attendu que Mayweather Jr sorte de prison pour le remettre rapidement dans le ring. En championnat du monde, un autre évènement à grand déploiement. Une pluie de millions $.

Personne ne semble avoir senti une contradiction entre le fait d’être le meilleur boxeur au monde, une figure emblématique d’un sport de combat, un athlète représentant un art et un style de vie et qui est un modèle pour plusieurs et le fait d’être emprisonné pour avoir violenté sa femme. Des athlètes ont perdu leur titre et médaille pour avoir eu des traces de cannabis ou de décongestionnants dans leur urine.

Qui manque vraiment de droiture ? Qui ternit le plus l’image du sport ? Quel est le message envoyé au public et aux jeunes ?

On ne tolère pas le cannabis dans notre fédération et les contrevenants seront punis et exposés au public, toutefois les batteurs de femmes sont tolérés et ne peuvent pas perdre leur ceinture / titre de champion du monde… Ils ont manqué de temps pour faire une réunion ou quoi ?

C’est simple, c’est criminel et donc pas du tout exemplaire, à ne pas faire et à punir. C’est inacceptable en société, surtout de part d’une personne ayant un titre admiré et qui un modèle pour les jeunes.

La WBC aurait dû mettre ses culottes et avoir les couilles de sanctionner le comportement violent de leur champion hors du ring, car ce n’est pas en cohérence avec les valeurs et la philosophie du noble art. Leurs champions actifs se doivent d’être un modèle exempt d’agissement criminel. Ça véhicule une très mauvaise image des boxeurs auprès du public et ça relève de la fédération d’affirmer haut et fort que ce n’est pas des gestes tolérés de la part de ses champions et qu’elle doit sévir. Soit en lui retirant son titre de champion du monde en rendant vacant ou le bânir pour une période d’une à trois années des compétitions.

Étant donné qu’il se perdrait des pluies de millions $$, la WBC préfère ne pas trop être à cheval sur les principes et les sanctions concernant les détenteurs d’un titre mondial coupable de crime violent. On met facilement de côté les conséquences que ces individus peuvent avoir sur l’image d’un sport qui se veut noble. C’est hypocrite.

VOUS EN PENSEZ QUOI ?

Laissez un commentaire et courez la chance de gagner un t-shirt Le Guerrier Moderne !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s