THE QUEEN EXTRAVAGANZA, TOURNÉE NORD-AMÉRICAINE

The Queen Extravaganza

À L’IMAGE DE FREDDIE MERCURY

Qui de mieux placé pour mettre en scène un spectacle haut en couleur pour rendre hommage au groupe culte Queen que les deux membres originaux de la formation rock : Roger Taylor le batteur et le guitariste Brian May. S’ils ont réussi à réunir des talents dont ils jugent que ces derniers rendent justice à leur célèbre groupe, c’est gage que le spectacle peut difficilement décevoir. L’aspect visuel avec l’écran géant et l’éclairage est aussi super bien réussi. Les adeptes du groupe seront comblés. Encore une fois, toutes opinions contraires sur la formation et le spectacle n’ont pas réellement de poids face à la recette concoctée par les producteurs, qui sont des membres du groupe.

LA VOIX ET LE SON PARFAIT

Chausser les souliers du défunt chanteur Freddie Mercury, doté d’une voix hyper puissante, n’est pas mince tâche, mais c’est un défi brillamment relevé par Marc Martel. Sa performance vocale est sans tache et pourrait même duper les plus fervents admirateurs de Freddie Mercury. Brian Gresh à la guitare livre la marchandise et apparaît comme le plus talentueux des musiciens sur scène, qui sont par ailleurs tous très bons. Martel et Gresh forment la pierre angulaire de ce spectacle puisqu’ils semblent tout simplement irremplaçables dans leur rôle respectif. Les producteurs ont voulu offrir une diversité vocale avec Jennifer Espinoza. Toutefois, son rôle aurait dû être restreint à celui de vocaliste.  Sa voix n’est pas assez puissante pour interpréter à elle seule une chanson du groupe et encore moins Another one bites the dust.

PAS DE PERSONNIFICATION ET AUCUN COSTUME

Contrairement à Martin Levac dans son spectacle Dancing in to the light, Marc Martel ne personnifie d’aucune façon le chanteur et s’en tient à une chemise noire puis à une blanche après l’entracte. Effectivement, la nuance entre la caricature et la dose juste de personnification d’un personnage coloré tel que Freddie Mercury est très mince. Une mauvaise imitation pourrait ruiner l’ensemble du spectacle. Néanmoins, un vêtement porté par Martel ou un membre du groupe faisant un clin d’oeil à l’excentricité de Freddie aurait été approprié et aurait contribué à l’illusion et à nous plonger davantage dans l’univers du groupe.

DATES DE TOURNÉE THE QUEEN EXTRAVAGANZA

  • DU 6 AOÛT AU 1 SEPTEMBRE, 20 SPECTACLES, QUÉBEC, LE CAPITOLE DE QUÉBEC,
  • 3 SEPTEMBRE, OTTAWA, SCOTIABANK PLACE,
  • 5 SEPTEMBRE, HALIFAX, REBECCA COHN AUDITORIUM
  • 6 SEPTEMBRE, MONCTON, CASINO NEW BRUNSWICK
  • 7 SEPTEMBRE, LEBANON, LEBANON OPERA HOUSE
  • 9 SEPTEMBRE, RED BANK, COUNT BASIE THEATHER

PLUS D’INFORMATION SUR

www.QueenExtravaganza.com/tour-and-tickets

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s