JEAN-FRANÇOIS CARON DOMINANT, DEREK POUNDSTONE NERVEUX.

WORLD STRONGEST MAN 2012

C’est l’heure de la plus grande et la plus prestigieuse compétition d’homme fort en ce moment à Los Angeles. La crème de force brute est sur place pour ce long tournoi ; 30 athlètes d’un peu partout sur la planète divisés en 5 groupes. Depuis quelques jours, ils sont en processus qualification. Les 2 premiers de chaque groupe passeront à l’étape suivante. Jean-François Caron, champion canadien 2011-2012, est sur place.

JEFF CARON DEVANT BIG Z & POUNDSTONE

Depuis plusieurs années, l’homme le plus puissant de la planète est le Lituanien, Zydrunas Savickas. Derek Poundstone, son vrai nom, est l’une des figures dominantes aux États-Unis détenteur de record et le vainqueur de Fortissimus 2008, l’évènement sportif qui m’a le plus marqué dans ma jeune carrière de journaliste et correspondant spécial (voir le texte When Derek Poundstone marked history). Mettre ses deux hommes dans le même groupe offre peu de chance à quiconque de terminer 2e et de passer à la ronde suivante de la compétition. Voilà, que notre Jeff Caron national, l’athlète rigoureux de Rimouski, a remporté l’épreuve du loading avec le temps le plus rapide et celle du soulevé de terre avec 2 répétitions de plus que Savickas et Poundstone, soit un total 14. Caron est simplement le meilleur au monde au soulevé de terre, point final.

De tous les groupes, c’est le groupe 1 qui se livre la bataille la plus sérieuse pour la 2e place.

CLASSEMENT DU GROUPE 1

JEAN-FRANCOIS CARON : 20 pts

ZYDRUNAS SAVICKAS : 19,5 pts

DEREK POUNDSTONE : 18,5 pts

POUR TOUS LES RÉSULTATS DU WORLD STRONGEST MAN 2012 CLIQUEZ ICI

LA FORCE DU MENTAL

Même si Jean-François m’a déjà dit que dans le sport des hommes forts il n’y a pas de chance, une petite erreur de sa part ou de ses concurrents qui lui ferait perdre quelques secondes ou qui lui ferait échapper une pierre pourrait lui coûter un place à la ronde suivante. Poundstone est un athlète très complet et fort mentalement, il très peu probable qu’il « choque ». Toutefois, il n’ avait sûrement pas envisagé que Jeff Caron serait l’homme à éliminer et qu’il retrouverait près de l’élimination. Poundstone doit être un peu nerveux. En fait, Savickas et Caron doivent l’être aussi.

L’AUTRE CANADIEN AU WORLD STRONGEST MAN

Louis-Philippe Jean, qui boude le championnat canadien depuis des années mais qui réussi quand même à se faire inviter à cette prestigieuse compétition, a terminé dernier  de son groupe au loading avec un temps de 59sec, soit 11 secondes de plus que l’avant dernier du groupe et à 21 secondes du vainqueur. Jean, qui refuse de faire des diètes et qui m’a affirmé en entrevue devant ma lentille, aimer manger du dessert et se sentir petit à 315lb, aurait probablement pu faire un meilleur temps s’il était plus léger soutient Jean-François Caron. À plus de 6 points de la tête et en avant-dernière position, il sera difficile de pour Jean de terminer parmi les deux premiers. Surtout que les deux dernières épreuves se gagneront par la vitesse.

GO JEFF CARON GO !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s