26 ANS DE PRISON POUR RIEN

UN AUTRE VRAI GUERRIER : DEWEY BOZELLA

Sur le web et les réseaux sociaux, les internautes ont plus souvent la chance de regarder des choses drôles pour se divertir et passer le temps que de regarder une histoire inspirante et touchante. Un collègue journaliste de Seatle, Nick Wong, m’a envoyé un lien sur l’histoire d’un homme qui a vu à l’âge de 9 sa mère se faire battre à mort par son père. Quelques années plus tard, il voit son frère se faire poignardé à mort dans la rue. Plus tard,  il fera 30 ans de prison pour le meurtre d’une femme de 92ans…qu’il n’a pas commis.

Le temps en prison c’est d‘être dans une boîte. À chaque seconde, à chaque jour, à chaque année, à chaque décennie ; il n’y a pas d’espoir. Peu importe ce que tu fais ou ce que tu peux accomplir, tu restes toujours dans cette boîte. – Dewey Bozella

LA BOXE : LA CLÉ DE SA LIBERTÉ

Pas besoin d’expliquer longuement l’état d’esprit de Bozella lorsqu’il arrive au pénitencier en 1983. C’est un homme démoli et rempli de rage. Les premières années sont difficiles tel est sa frustration  et sa colère intérieure face à l’injustice qu’il subit.

C’est plus tard qu’il découvre le programme de boxe. C’est en s’entrainant à la boxe que Dewey Bozella dit s’être senti libre, qu’il n’était plus un prisonnier quand il entrait dans la discipline du noble art.

La boxe m’a sauvé. La boxe implique les obligations morales et les responsabilités. La pierre angulaire c’est la discipline. Ça m’a aidé à trouver mon sentiment de liberté et de paix. – DEWEY BOZELLA

BOZELLA CONTRE UN CHAMPION DU MONDE

Les talents de boxeur de Dewey Bozella sont tel que l’on organise un combat avec Lou Del Valle, champion en titre des mi-lourds WBA et champion des gants dorés (Golden Gloves) de New York. Après avoir atteint solidement Del Valle au corps, Bozella sent l’odeur de la victoire. Toutefois, une coupure de Bozella met fin au combat. C’était une guerre et il aurait pu l’emporté si ce n’était pas de cette coupure admet le champion Lou Del Valle.

Je ne pouvais pas demander mieux, j’affrontais 1er boxeur qui mis Roy Jones Jr par terre. – DEWEY BOZELLA

AVOUE TON CRIME ET TU SERAS LIBRE

Après 20 ans derrière les barreaux, il a droit à un second procès. L’avocat de Bozella est confiant, car le procureur à moins de preuve qu’au premier procès. Le jury délibère pendant 30 minutes. Le procureur annonce que si Dewey Bozella avoue son crime, il sera libéré sur le champ. L’athlète combatif forgé par la boxe qu’est devenu Bozella a refusé un tel accord. Ce qui lui a valu de retrouver les vrais criminels en prison. Bozella pense que son destin est de  mourir malheureusement en prison.

Je devrais mourir avant d’avouer que j’ai tué. Je ne peux pas dire que j’ai tué une femme de 92 ans – Dewey Bozella

MARIAGE et MAÎTRISE

Dewey Bozell est comdanné à tort et plusieurs le savent. Il canalise toutefois bien son énergie qu’il investit dans le gym et dans les études. Il s’entraîne fort dans le ring le jour et le soir il est sur les bancs d’école.

Ses talents de boxeur font jaser alors qu’ il décroche un baccalauréat et ainsi qu’une maîtrise. Bozella continue de se refaire une force mentale et physique.  La concubine de Bozella ayant toujours été à ses côtés depuis le début malgré sa longue incarcération, l’épouse en prison. Sa femme n’ayant jamais douté de sa culpabilité sera également une grande source de motivation et de soutien pour le combat de Bozella devant les tribunaux.

UNE LETTRE PAR SEMAINE PENDANT 5 ANS

Dewey Bozella décide d’écrire à l’organisation pour les victimes d’erreurs judiciaires, Innoncent Project. Comme un bon combattant, il n’a pas manqué de rigueur et de discipline. Pendant 5 ans, il envoie une lettre écrite à la main chaque semaine demandant l’aide des avocats de Innoncent Project. Le troisième procès prouvera que l’identité de l’assassin de la femme de 92 ans été connu, mais caché par les autorités afin de faire condamné Bozella. À 51 ans il sera acquitté, enfin.

HURRICANE CARTER & À L’OMBRE DE SHAWSHANK

Rubin "The Hurricane'' Carter a reçu une ceinture honorifique de Champion du Monde de la WBC en 1993 comme pour renverser la décision de son combat pour le titre qu'il a perdu injustement à l'époque.

La triste histoire troublante de Dewey Bozella fait penser à celle du boxeur Rubin Carter qui a été emprisonné injustement et celle du film à l’Ombre de Shawshank avec l’acteur Tim Robbins. Le personnage de Tim Robbins, également en prison sous de faux motifs,  écrit une lettre par semaine afin d’avoir des fonds pour sa bibliothèque. Dans les deux cas, les protagonistes se sont battus à leur façon pour une santé psychologique, un semblant de bonheur dans le même environnement hostile et haineux.

UN FILM POUR DEWEY BOZELLA

Tout comme le boxeur Rubin Carter, la vie de Bozella mérite d’être vue au grand écran parce qu’il est clairement un Guerrier des temps Modernes et qu’il peut être la source d’inspiration pour plusieurs. Encore une fois, l’art de combattre physiquement vient nourrir les convictions d’une personne et lui donne tout le nécessaire pour faire face à l’adversité de la vie. Bozella s’est avéré aussi fort physiquement que mentalement. Un fait vécu qui a clairement sa place au cinéma. En 2011, Dewey Bozella se voit décerner le Arthur Ashe Award  qui honore le courage.

RECONNAISSANCE DE BERNARD HOPKINS

Le plus vieux champion de l’histoire du sport professionnel, Bernard Hopkins, a lui-même déjà passé des années en prison. Il a lui aussi découvert la boxe en prison. C’est peut-être pourquoi il a invité Dewey Bozella à combattre dans la sous-carte du combat qui l’opposait à Chad Dawson. Bozella a remporté sa première victoire professionnelle à 52 ans. C’est un beau geste de la part de B-Hops mais, il était probablement loin de se douter que le plus beau combat de la soirée serait celui de Bozella et non le sien !

VOICI L’HISTOIRE DE DEWEY BOZELLA VOICI SON DISCOURS APRÈS LA REMISE DU PRIX ARTHUR ASHE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s