DU QUEBEC BASHING PAR MACLEAN’S ?

QUEBEC : THE MOST CORRUPT PROVINCE IN CANADA

MACLEANS QUEBEC MOST CORRUPT PROVINCE


bonhomme carnaval Quebec villeLa page frontispice du magazine canadien Maclean a fait couler beaucoup d’encre et a fait parler beaucoup et pour cause. Le journaliste québécois Martin Patriquin a fait des recherches et est arrivé à la conclusion que la structure gouvernementale du Québec est la plus corrompue du pays. Preuves historiques à l’appuie. La démonstration par A+B de Martin Patriquin n’est pas sans faille et n’impressionne pas les observateurs de la scène politique canadienne ni les gens du Québec en ce moment.

Josée Legault, chroniqueuse politique au journal le Voir et The Gazette, soutient qu’il y a effectivement des scandales de corruption et des évidences de pots de vin dans l’État québécois. La différence au Québec réside dans le fait qu’ici, ces histoires finissent par sortir tandis que dans le Canada anglais on les étouffe, disait-elle à l’émission radio de Christiane Charette.

Gilles Ducepes, chef du Bloc Québécois, se dit outré par cet article du magazine Maclean.  C’est drôle que Patriquin dise que le Québec est la province la plus corrompue alors qu’il y a deux premier ministres dans l’Ouest Canadien qui ont du démissionner après avoir baignés dans scandale de corruption.

Jean Charest, Premier Ministre du Québec, qui est dans l’eau chaude avec les allégations de Marc Bellemare, n’a pas été tendre avec Maclean. Michael Ignatiefm chef du parti Libéral,  ainsi que le maire de Québec, Régis Labaume ont également affirmé que la couverture était de mauvais goût.

MARTIN PATRIQUIN ET LE MACLEAN PERSISTENT ET SIGNENT

Maclean's Montreal Corrupt

Maclean's Montreal Corrupt

L’organisation du Carnaval de Québec ont demandé des excuses et le retrait de la publication. Martin Patriquin a défendu l’utilisation du symbole qu’est le Bonhomme Carnaval et a réaffirmé qu’il était un Québécois de souche mais que ses recherches le même a soutenir que l’appareil gouvernemental du Québec est le plus dépravé. La direction du Maclean ne compte pas faire d’excuse au Carnaval de Québec. Faut dire que le magazine a la réputation d’avoir des pages couverture percutantes et des textes sans pitié. Des poursuites judiciaires en diffamation sont probablement à venir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s