LE DOPAGE DE LUCIAN BUTE : ENTREVUE DU GUERRIER MODERNE À RADIO X 98.1FM

Ça me fait toujours plaisir d’accepter les demandes d’entrevues de Radio X 98.1FM pour parler de sport de combat. * Update; Vincent Morin m’a contacté pour dire que j’étais en bon terme avec GYM. Cliquez ici pour entendre ma chronique faite aujourd’hui 13h30.

 

 

LANCEMENT DU FILM SEARCHING FOR PARADISE

Capture d’écran 2016-04-21 à 23.41.29

C’est à l’univesité Concordia que les réalisateurs et producteurs Chloë Bellande et Chris Young ont reçu une centaine d’invités et gens des médias pour la première de leur court métrage de 21 minutes, Searching for paradise.

Une production très professionnelle, une direction de la photographie de qualité, de belles images, une excellente trame sonore dramatique et un bon jeu de la part des acteurs et de Chris Young qui est le sujet principale. Ce film a été tourné en seulement 3 jours et la plupart des scènes ont été faites en une seule fois, one take. Avec un petit budget de moins 10 000$ pour la production et une somme équivalente amassée via kickstarter pour la post-production, le résultat est très bon.

Capture d’écran 2016-04-21 à 23.30.16

L’histoire est celle de Ace, interprété par Young, qui est un tueur à gage utilisé pour éliminer les pires criminels de la planète. En pratiquant ses fonctions Ace se remet en question et il refuse d’éliminer à jamais ces ignobles humains et il semble que son coeur devient animé par le pardon, l’amour et l’humanité. Un scénario qui se mérite d’être original et de propager une message positif. Le récit en entier et la narration gagneraient beaucoup à être plus explicite car le spectateur pourrait bénéficier d’un peu plus de clarté puisque plusieurs éléments de l’histoire laissent à interprétation et le spectateur est laissé à lui-même. Une période de question avec l’équipe de production a permis de mieux comprendre l’ensemble de l’oeuvre.

Cette production sera officiellement présentée au Short corner film festival qui se tient à Cannes, en marge de son réputé festival. D’ailleurs, soulignons que la scénariste émérite Chloë Bellande, après deux ans de travail acharné, s’est vu finalement attribuer son permis de travail aux États-Unis, sa green card, et d’ici quelques mois, elle déménagera pour Los Angeles, ville importante dans l’industrie du cinéma. Nous lui souhaitons la meilleure des chances ainsi qu’à Chris Young qui envisage désormais faire carrière dans la réalisation de film.

Rédaction : Gino A. Vaillancourt journaliste indépendant et photographe professionnel fier membre de la Fédération Professionnelle des Journalistes du Québec depuis 10ans.

Kontact@LeGuerrierModerne.com

 

 

 

 

KEVIN BIZIER DÉMOLI RAPIDEMENT PAR KELL BROOK

Capture d’écran 2016-03-26 à 19.28.41

TRISTE PERFORMANCE POUR BIZIER

Je me rappelle très bien qu’une certaine personne avait écrit que Jo Jo Dan avait prouvé qu’il n’était pas de calibre pour être dans un combat de championnat du monde puisqu’il avait abandonné après le 4e round contre Kell Brook et que Bizier ferait mieux que lui. Ce que je n’avais pas du tout trouvé «adéquat» ou respectueux comme commentaire et je l’avais signifié à cette personne qui est un grand supporteur de Bizier, elle m’a dit que j’étais la seule personne a penser cela de son affirmation (je pense que je suis la seule personne a lui avoir dit), mais tout le monde a le droit à sa propre opinion, c’est ce qu’il a de bien dans notre beau pays.

Hier, j’avais envie de contacter cette même personne pour lui demander dans le cas que Bizier ne réussisse à faire mieux que Jo Jo Dan comment devrions-nous interpréter sa performance ? Qu’il n’était pas de calibre lui non plus ? Je me suis abstenu et c’était sage de ma part, reste que d’anticiper la même question était de mise.

En dépit des problèmes de connexion internet qui m’ont fait manquer le 2e round, j’ai quand même vu les reprises. En fait, lorsque j’ai repris contacte avec le world wide web, j’étais déçu de voir que c’était déjà terminé. Malheureusement, Kevin Bizier n’a jamais été dans ce court duel et il s’est fait outrageusement dominé et s’est retrouvé hors de combat dans le temps de le dire. C’est dommage pour ce gentil homme de Québec que je suis depuis des années et que j’aime regarder boxer. Il avait mentionné que si c’était une défaite notoire, ce serait la fin de sa carrière puisqu’à 31ans, il n’a pas envie de remonter les rangs pour se mériter une autre chance à un titre mondial. Ce qui est compréhensible. Ça exige énormément de sacrifice être un boxeur professionnel ; physiquement et avec les années, ça le devient mentalement. Bizier, qui est père de famille et a bien investi son argent dans l’immobilier, a penser à une carrière après la boxe. Ce qui est très intelligent et prévoyant de sa part. Mike Tyson aurait pu bénéficier de cette sagesse, lui qui a fait plus de 300 millions et qui a tout dépensé ( et s’est fait volé par Don King).

BIZIER ASPIRANT OBLIGATOIRE DE LA IBF

Les annonceurs et analystes de Sky Sports disaient que Bizier était peut-être parmi les 30 meilleurs au monde, mais qu’il n’aurait pas dû être l’aspirant obligatoire de Brook et ont même blâmés la IBF pour ce combat !  Selon eux, Bizier était l’aspirant obligatoire de la IBF, alors qu’il n’est pas classé dans les autres fédérations de boxe (WBC,WBA, WBO, IBO), ce que je n’ai pas contrevérifié, mais qui serait étonnant qu’ils se trompent à cet égard puisque ces listes sont publiques et connues des experts. Pourtant, Bizier avait livré une performance très convaincante en Floride en novembre contre Frédérick Lawson qui était invaincu en 24 combats. Bizier avait montré une certaine évolution dans sa boxe et avait fait probablement sa plus belle performance en carrière contre un très bon boxeur. Un combat de championnat du monde paraissait logique. Toutefois, s’il est exacte que Bizier ne figure pas du tout dans la liste des 10 meilleurs boxeurs de sa catégorie des autres fédérations, il y a en effet lieu de se poser des questions.

UN RETRAITE BIEN MÉRITÉE

Pour certains individus, il est facile d’arrêter la vie de boxeur et pour d’autres plus ou moins. On peut enlever le boxeur du ring, mais on ne peut pas enlever le ring, l’attitude du Guerrier de la tête d’un boxeur. J’ai toujours défendu le droit au boxeur de boxer. « Oui, mais il ne deviendra jamais champion du monde ce boxeur-là » ai-je souvent entendu sur le cas d’un bon nombre de boxeurs durant des galas. Est-ce que la boxe est strictement réservée à ceux dont les observateurs estiment qui sont des potentiels champions du monde ? Le combat de Renan St-Juste contre Francis Lafrenière, un vieux loup en fin de carrière contre un batailleur, n’a-t-il pas donné lieu à un combat exaltant où tous les spectateurs criaient et étaient sur le bout de leur chaise au centre Bell ? N’est-ce pas ce duel que Russ Anber a dit qui devrait être considéré comme un des combats de l’année en Amérique du Nord ?

IMG_KK5_Kick_web_Test

Les gens sous-estiment le courage et la préparation d’un athlète qui se présente dans un ring.

Comme je l’ai déjà dit dans un texte sur le kickboxing, ce que les gens aiment dans le sport c’est la démonstration de courage d’un athlète, de voir une personne qui n’abandonne pas et qui fait de son mieux jusqu’à la fin. Comme ce combat Rockyesque entre St-Juste et Lafrenière.

Donc, si Bizier veut se retirer du noble art, il peut le faire en gardant la tête haute. Il a livré deux des combat les plus excitants au Québec contre Jo Jo Dan. Il a dominé un très bon boxeur américain invaincu et s’est rendu en combat de championnat du monde. Il s’est incliné, mais contre un combattant au talent exceptionnel et le temps devrait le prouver. Ce qui me fait penser aux joueurs de hockey Raymond Bourque, Andy Moog et Mario Lemieux. Même si Mario Lemieux a déjoué le défenseur étoile Bourque comme s’il était un joueur pee-wee pour ensuite compter facilement dans le but face à Mogg qui était un excellent gardien, cela ne veut pas dire que Bourque et Moog sont des mauvais joueurs. Non. Pas du tout. Ils faisaient simplement face à un joueur d’exception en maîtrise de son art (cliquer ici pour voir le vidéo). Alors, si Bizier ressent l’envie de refaire des combats dans quelques mois ou dans quelques années, j’espère que le public sera de son côté et saura mettre en contexte sa défaite contre Kell Brook.

FÉLICITATIONS À KEVIN BIZIER !

Bizier_

Il ne faut jamais oublier qu’il faut des couilles pour monter dans un ring et une préparation physique sans égale pour se rendre en combat de championnat du monde. Et c’est pour cela que tous les boxeurs méritent le respect du public.

Image

FINALE KICKBOXING AISUDAN: COMBAT DES FEMMES

L’adversaire initiale de Cindy Côté n’a pas fait le poids et l’organisation du tournoi aisudan était à la recherche d’une athlète de combat de remplacement pour ce duel télévisé et diffusé partout dans le monde.  Nadia Bossé, ceinture noire de karaté, a accepté le défi. Cela a donné lieu a un bon duel. Bossé (en rouge) n’a pas su résoudre l’avantage de la porté du direct de la main arrière de Côté (en bleu) qui l’a atteint avec force à plusieurs reprises au visage. La faisant considérablement saigné du nez. Bossé tenta de répliquer avec des coups de pieds au visage et au corps. Côté, une gauchère,  a été dominante  et  lui passa le K.O. avec un puissant direct qui envoya Bossé au sol. Très bonne décision de l’arbitre. D’ailleurs, Côté effectuait un excellent transfert de poids sur tous ses directs de la main arrière et c’est ce qui lui procura la victoire.

Ce combat est devenu inspirant et riche en émotions par la démonstration de courage de Bossé qui n’abandonne pas, qui se relève et qui fait de son mieux jusqu’à la derrière seconde pour vaincre l’adversité. Rocky style.

Dans le fond Rocky Balboa / Stallone a raison, c’est ça l’essence des arts martiaux ; croire en soi en n’abandonnant jamais contre l’adversité, se relever et continuer d’avancer en faisant toujours de son mieux ; d’une façon ou d’un autre, nos efforts seront récompensées. 

« Laisse-moi te dire quelque chose que tu sais déjà. Le monde n’est pas fait que de jours ensoleillés et d’ arcs-en-ciel. C’est un endroit très cruel et méchant. Peu importe ta force ou que tu sois un dur à cuire. Ni toi, ni moi ni personne va frapper plus fort que la vie. Elle va te mettre à terre et garder à genou en permanence si tu la laisse faire. L’important ce n’est pas les coups que tu peux donner, mais les coups que tu peux encaisser en continuant d’avancer. C’est comme ça qu’on obtient la victoire. » – ROCKY BALBOA, dans le 6e chapitre de la série, écrit et réalisé par Sylvester Stallone (traduction de l’éditeur).

 C’est principalement pour ces raison que les gens apprécient regarder le sport en général ; pour être témoin de la manifestation de cette attitude de Guerrier qui ne lâche pas et qui fonce. No matter what. Et c’est évidemment surtout dans les sports de combat (boxe, kickboxing, arts martiaux mixtes, lutte olympique)  que cela se manifeste et s’observe le mieux.

LE DUEL ENTRE NADIA BOSSÉ ET CINDY CÔTÉ M’A INSPIRÉ CE MONTAGE PHOTO.

IMG_KK5_Kick_web_Test

QUELQUES RÉACTIONS DES COMBATTANTES SUR FACEBOOK

Capture d’écran 2016-03-24 à 23.11.38Capture d’écran 2016-03-24 à 23.13.17Capture d’écran 2016-03-24 à 22.07.03Capture d’écran 2016-03-24 à 22.07.26

PHOTOS DU COMBAT

IMG_4059009_Kick_web

IMG_3915_Kick_webIMG_443_Kick_web_12IMG_443_Kick_web_13IMG_443_Kick_web_14IMG_443_Kick_web_17IMG_443_Kick_web_18IMG_443_Kick_web_144IMG_443_Kickc_web_IMG_4435_Kick_web_IMG_44333_Kick_webIMG_3442_Kick_webIMG_30_Kick_web_TestIMG_3568_Kick_web_IMG_777_Kick_webIMG_3413_Kick_web_IMG_3418_Kick_webIMG_3435_Kick_web

IMG_3915_Kick_web_IMG_3497_Kick_webIMG_3572_Kick_webIMG_65767_Kick_webIMG_443_Kick_web_10

À LIRE ABSOLUMENT : POUR MIEUX COMPRENDRE LE RETOUR DU KICKBOXING

REGARDEZ LA VIDÉO DU COMBAT ENTRE CINDY CÔTÉ ET NADIA BOSSÉ EN CLIQUANT ICI

Rédaction et photos : Gino A. Vaillancourt, journaliste indépendant fier membre de la Fédération professionnelle des Journalistes Québec depuis plus de 10ans et photographe Professionnel.

Photo grand format / Poster :  Kontact@LeGuerrierModerne.com

VIC THÉRIAULT : L’HOMME DERRIÈRE LE RETOUR DU KICKBOXING

12834712_10153401707816752_1886756147_n
Victor Thériault, 3e dan en jiu-jitsu et actuel entraîneur de kickboxing de George St-Pierre. crédit photo Gary Munden

LE GRAND PROJET

Shaolin du Nord LeGuerrierModerne.com

Moi, en noir, en Argentine en 2006 pendant un camp d’entraînement de 6mois où j’ai étudié le système Shaolin du Nord et le wing-chun.

Il n’est pas rare que plusieurs d’entre nous aient des idées de grandeur, des projets d’envergures. Là où se démarquent les bâtisseurs des rêveurs c’est la concrétisation et la réalisation de ses idées. Je sais très bien de quoi je parle. Lorsque je caressais le projet de me défaire de mes biens, de mon labrador et de mes attaches au Québec pour voyager et partir à l’aventure à la rencontre de maîtres d’arts martiaux pour parfaire mes connaissances et mes habilités ; plusieurs pensaient que j’étais un pélleteux de nuage et que les portes ne s’ouvriraient pas à moi étant donné que je suis un étranger. Et pourtant, ce fut deux de mes plus belles années sur terre et je suis toujours en contact avec mes confrères de kung-fu avec qui j’ai fait des camps d’entraînement de 6 mois en Argentine, 3 mois à New York et un mois à Vancouver et Seattle. Alors, les gens aux grandes idées m’intéressent toujours et je suis toujours le premier à les encourager.

Capture d’écran 2016-03-12 à 23.50.00Étant donc dans le milieu des sports de combats depuis ma tendre enfance et impliqué à ma façon dans la sphère médiatique, j’ai eu vent cet été que Victor Thériault, le frère du grand champion du monde de kickboxing Jean-Yves Thériault, travaillait sur un projet de tournoi amateur pour réintroduire le sport du kickboxing au Québec. Comme je suis toujours intéressé par tout ce qui touche les arts martiaux,  j’ai décidé de le contacter et aller à sa rencontre pour voir de quoi il s’agit.

UN VIEUX LOUP ANIMÉ PAR LA PASSION

C’est dans un grand et beau gym bien aménagé de la rive-sud de Montréal que Victor Thériault m’a accueilli les bras ouverts pour me faire parler de son projet. La première chose qui m’a frappé dans notre discussion, c’est de constater qu’il était réellement et toujours animé par la passion des sports de combat et ce même après des décennies dans le domaine. Je ne parlais pas avec un homme d’affaires qui voulait faire de l’argent. Je discutais avec un vieux loup qui était encore habité par la flamme  des arts martiaux et qui s’ennuyait des combats spectaculaires. Son objectif premier était de faire revivre l’excitement que procurait les galas d’antan où les experts dans l’éxécution de coups de pieds impressionnants étaient mis de l’avant. Ce qui était une idée honorable en soit.

AUSSI À LIRE ABSOLUMENT : POUR MIEUX COMPRENDRE LE RETOUR DU KICKBOXING

AU CASINO DE MONTRÉAL ET POUR LA TÉLÉVISION !

Prochain_IcemanSon idée de faire renaître la pratique et la présentation de gala de kickboxing ne s’arrêtait pas à l’organisation de simple gala comme en voit régulièrement les fins de semaine en boxe dans des petites salles. Oh non. Victor Thériault me parlait de créer le World Combat Arena au casino de Montréal pour y présenter son tournoi. Et pas n’importe quelle compétition, celle dévouée à la recherche du nouveau Iceman, le surnom de combattant que portait son frère Jean-Yves, représentant ainsi la relève du kickboxing. Comme si le projet n’était pas assez d’envergure, le tout devait être présenté pour en faire une émission pour la télévision. Wow.

J’étais sincèrement emballé par l’idée. J’étais d’avis qu’il y avait de très bons pratiquants d’arts martiaux de stand up qui n’avaient pas assez de compétences en lutte au sol pour s’inscrire à compétition d’arts martiaux mixtes et qu’une partie du public boudaient ces galas en raison du manque d’action et d’exaltation qui découlaient des combats au sol. Tout ça faisait du sens et l’objectif premier était louable. Par contre, je n’avais qu’une seule crainte, le financement relié à l’amplitude du projet. Il s’agissait d’importantes sommes d’argent à aller chercher en commandite.

« Un de mes anciens élèves de longue date, Conrad, m’a dit que mon idée marcherait jamais. Surtout, de faire ça le lundi soir. Ça m’a motivé. » – Victor Thériault.

N’étant pas certains de la réelle grandeur que ce tournoi prendrait au final, je prenais régulièrement des nouvelles sur l’évolution du dossier auprès de Vic. J’ai tenté de mettre l’épaule à la roue à ma façon en contactant plusieurs amis personnels et quelques clubs d’arts martiaux que je connaissais pour voir s’il y avait des bons kicker qui seraient intéressés à participer à ce tournoi amateur.

C’EST GRÂCE À LA COLLABORATION DE CES ENTREPRISES ET DE CES INDIVIDUS QUE LE KICKBOXING A PU RENAÎTRE AU QUÉBEC : NOUS LEUR DISONS UN GRAND MERCI !

D’UNE IDÉE AU SUCCÈS : AISUDAN LA CEINTURE NOIRE DES ARTS MARTIAUX

Capture d’écran 2016-03-12 à 23.08.05

12748080_10156563744415258_2098403261576985910_o

Voici le World Combat Arena que Vic Thériault envisageait cet été et qui est devenu réalité. crédit 2photos J-P Béland.

C’est avec beaucoup de travaille que Vic (pour les intimes) avec Peter George, un metteur en scène notoire, que le projet a bel et bien abouti et qu’on peut déjà considérer que c’est un succès. J’ai assisté au premier gala et au dernier. Il y a eu une nette amélioration du calibre des combattants et de la qualité des duels. L’ambiance et la présentation globale du spectacle est la hauteur des expectatives et la fébrilité est au rendez-vous.

12771675_10156563747175258_4448288604665220481_o

La finale qui est le 21 mars promet énormément. J’en suis très heureux pour Victor Thériault parce que je sais à quel point le projet lui tenais à coeur, mais aussi pour revoir un sport de combat spectaculaire qui été trop longtemps relégué aux oubliettes être présenter à nouveau au grand public. Je crois que c’est confirmé qu’il y a aura une deuxième saison de Aisudan et le recrutement d’athlètes devrait être encore plus intéressant.

12834937_10153388731936752_869657383_n

BILLETS EN VENTE AU RÉSEAU ADMISSION / BILLETS DE TABLE : 514 265-5238

RÉDACTION PAR : Gino A. Vaillancourt, photographe et journaliste professionnel fier membre de la Fédération des Journalistes du Québec depuis plus de 10ans. Kontact@LeGuerrierModerne.com

cropped-pub-photographe-protoype.jpg

DOPAGE UFC : CROYEZ-VOUS ANDERSON SILVA ?

VOICI LES MANCHETTES LORSQUE ANDERSON SILVA A ÉTÉ ÉPINGLÉ POUR LA SECONDE FOIS POUR DOPAGE

Capture d’écran 2016-02-27 à 03.32.02Capture d’écran 2016-02-27 à 03.30.54

Capture d’écran 2016-02-27 à 03.31.27

source : rds.ca, août 2015

CONSCIENTISATION DES PRODUITS INTERDITS

Je n’étais qu’un simple sprinter universitaire pour le Rouge et Or et nous avions à chaque année une réunion obligatoire animé par Noël Decloître pour nous informer des règlements anti-dopage, de ce que ce nous avions le droit de prendre comme produit pour nous aider à performer ainsi que de la façon que les tests se déroulaient. Je faisais partie de ceux et celles qui n’étaient pas malheureusement de calibre national (question de génétique et non de technique) dans ma discipline, mais j’étais bel et bien au courant de ce que je pouvais ingérer et ce qui était interdit et de ce qui pouvait fausser les résultats. À l’époque, il y a 15ans, nous avions même été informé des produits autorisés qui avaient été analysés et qui avaient de traces de substances illicites pour la compétition. Bref, si on échouait un test de dopage, c’était vraiment de notre faute.

Capture d’écran 2016-02-13 à 21.52.36Capture d’écran 2016-02-13 à 21.52.58Capture d’écran 2016-02-13 à 21.53.57Capture d’écran 2016-02-13 à 21.58.35

Capture d’écran 2016-02-13 à 21.54.45

image : ufc embedded.

« Je suis contre les produits qui améliorent la performance. Je n’ai jamais pris de produits dopants. Je sais qu’il y a des règles. Je ne pense pas que mon héritage dans le sport changera en raison de ses tests » -Anderson Silva

À LIRE ÉGALEMENT, GSP : ABOLISSONS LES ROUNDS EN UFC

LE CAS ANDERSON SILVA

Quoique c’est possible, je doute fortement que des athlètes de haut niveau souffrent de sérieux problèmes érectiles. Habituellement la circulation sanguine est excellente et le niveau de testostérone est au rendez-vous, sinon leur performance en souffriraient largement. L’histoire est plutôt remplie de récits d’athlètes qui avaient une libido pour tout un village.

Anderson Silva, qui est un athlète professionnel de haut niveau, a également été conscientisé et informé des substances interdites et des aliment a éviter, comme des graines de pavot, pour éviter de tester positif. Il est très difficile à croire que Anderson Silva a accepté de prendre un produit, offert par un ami, provenant de la Thaïlande pour l’aider à mettre son soldat en garde à vue et dont il ignorait à la base le contenu. Franchement.

Nous laisser croire une telle négligence d’une personne très au courant des manières de faire dans le sport professionnel :  c’est prendre les gens pour des imbéciles. Et c’est pourquoi la juge ne l’a pas cru et qu’il a été sanctionné.  Connaissez-vous une seule personne, athlète ou pas, qui prendrait des pilules provenant d’un pays d’Asie, où la contrefaçon est courante, et dont il n’y a pas moyen d’avoir une certitude sur son contenu ? Pas moi. Si vous en connaissez,  il s’agit de désespérée ou de gens qui manquent de jugement. 

Un autre point important. Silva dit être contre les produits qui améliorent les performances. La vérité est que je ne connais pas un athlète qui ne consomment pas certains produits protéinés, de complexe de vitamines, d’acides aminés comme la créatine pour l’aider à récupérer et à mieux performer. En fait, il y a une gamme de produits autorisés qui peuvent améliorer notre potentiel génétique, métabolique et de récupération dont la plupart des athlètes utilisent quotidiennement. Pourtant, Silva se dit officiellement être contre tous ces types de produit…really ?  

Il y a anguille sous roche.

L’HÉRITAGE DE SILVA ENTACHÉ : C’EST UN TRICHEUR

Anderson Silva a beau répéter à qui veut l’entendre que son héritage dans le sport de combat ne sera pas entaché par les deux tests anti-dopages positifs, mais il a tort. Je pense, j’espère que la majorité des gens voient clair dans son jeu. Il n’y a pas de fumée sans feu. Évidemment, les hormones artificielles ne donnent pas à un individu du talent brute, mais l’aident à avoir plus de force, d’endurance et à récupérer plus rapidement. Ce qui a avantagé Silva indéniablement dans l’octogone.

Comme on dit en bon québécois : « tu prends les gens pour des valises avec tes osties de mentries». – un sage dans un bar sportif.

GEORGE ST-PIERRE A ENCORE UNE FOIS RAISON

J’ai un profond malaise à voir un athlète qui s’est fait prendre à consommer des substances interdites qui améliorent les performance se battre aussi rapidement, presque comme si rien n’était arrivé. C’est comme si les conséquences à tricher n’étaient pas significatives. De plus, à quoi ça sert de faire des tests si ce n’est que pour dévoiler les résultats APRÈS le combat ? Bien sûr, c’est pour respecter une logique commerciale. Si athlète est disqualifié, il n’y a pas d’évènement et de grosses sommes d’argent sont perdues.

George St-Pierre a bien raison de militer pour des test de type olympique, c’est-à-dire les meilleurs test pour trouver des substances dopantes, et que les résultats devraient être publics et non garder à la discrétion de la UFC.

À ÉCOUTER CHRONIQUE RADIO, JEAN PASCAL ET L’APRÈS KOVALEV

ET VOUS, VOUS EN PENSEZ QUOI ?

 

 

 

 

 

UN ANCIEN CHAMPION DÉLUSIONNEL VEUT AFFRONTER KOVALEV

*À lire au complet

QUAND UN BOXEUR PERD CONTACT AVEC LA RÉALITÉ

« Mon gars, que se passe-t-il avec le monde de la boxe aujourd’hui ? Les gens parlent de ce gars Kov comme s’il était un tueur. Je me batterais contre lui a un catch weight n’importe quand » Robert Daniels ancien champion cruiser weight IBA IBO WBA

Capture d’écran 2016-02-02 à 18.52.18

ROBERT DANIELS : CONFIANT DE BATTRE KOVALEV DEMAIN MATIN !

Capture d’écran 2016-02-02 à 18.55.29

Quelques heures après une victoire écrasante contre Jean Pascal, un ancien champion du monde âgé de 46ans, veut se battre contre Sergey Kovalev. Daniels est convaincu, à tort, qu’il peut vaincre le détenteur de trois ceintures majeures parce que selon lui « il n’est pas un boxeur comme les autres».

ÉCOUTEZ MA CHRONIQUE RADIO SUR LA 2E DÉFAITE DE JEAN PASCAL FACE À KOVALEV

« Je suis assez jeunes pour battre les jeunes boxeurs qui se battent de nos jours »Robert Daniels.

Capture d’écran 2016-02-02 à 18.49.39

TROP DE COUPS SUR LA TÊTE OU SIMPLEMENT UN GRAND RÊVEUR ?

Difficile à dire s’il a trop reçu de coups sur la tête ou qu’il souffre d’optimisme utopique, mais Daniels, qui a perdu ses trois derniers combat entre 2007 et 2012 contre des illustres inconnus, veut pourtant affronter Kovalev même s’il ne peut pas faire le poids à 175lb. « On pourrait s’entendre pour se battre à un poids un peu plus lourd (catch weight)». Lui qui s’est battu la plupart de sa carrière à près 200lb et même plus.

Capture d’écran 2016-02-02 à 18.52.44

Les trois derniers combat de Robert Daniels. À vous de juger s’il pourrait battre Kovalev The Krusher

« Pourrais-tu écrire quelque chose pour laisser savoir au public que je recommence à boxer bientôt. » Robert Daniels

Il semble que l’argent ne soit pas une motivation pour Daniels, le prédicateur de son surnom (preacherman). Au début, il voulait que je parle de son retour à la boxe en mars, mais il n’a toujours pas d’adversaire.

Questionné à savoir qu’est-ce qui lui fait croire qu’il pourrait vaincre le champion russe qui ne semble pas d’avoir d’égale en ce moment même au près de l’élite mondial, surtout après ses dernières performances dans le ring, Monsieur Daniels, un peu à la récente manière des attaques personnelles du boxeur Tony Luis à mon égard, à retourner les questions sur moi en me demandant quel boxeur ai-je déjà battu dans le passé !

Pire, l’homme religieux ne semble pas apprécié mes questions quant à ses réelles capacités face à ses prétentions. Pour ces seules raisons, il a signifié ne plus vouloir de communication entre nous.  Comme de quoi que de mettre un miroir en face des gens, ça les dérangent.

Nous allons quand même souhaiter à Monsieur Daniels la meilleure des chances pour la poursuite de sa «carrière». En espérant qu’il ne mette pas sa santé en péril dans le ring.

EXTRAITS DE NOS CONVERSATIONS SUR FACEBOOK

Capture d’écran 2016-02-02 à 20.10.24

Capture d’écran 2016-02-02 à 20.10.49

Capture d’écran 2016-02-02 à 18.50.34

Capture d’écran 2016-02-02 à 18.51.09

NOTA BENE

Lorsqu’un journaliste demande à un entraîneur de hockey comment il pense battre la meilleure équipe de la ligue après perdu contre la pire équipe, il ne lui répond : «Pour un gars qui n’a jamais eu le talent de jouer une seule partie de la LNH ni même de diriger une équipe pee-wee, tu poses pas mal de questions. »

Quand un journaliste écrit qu’un entraîneur chef d’une équipe n’est plus capable de mener son équipe à la victoire, il ne lui dit pas publiquement : « Tu manques de respect envers les entraîneurs, tu n’auras jamais assez de 10 vies pour accomplir ce qu’un entraîneur de la ligue nationale fait. C’est toujours ceux qui accomplissent le moins qui ont des grandes opinions»

Quand un journaliste écrit qu’un joueur a fait une prestation désastreuse, il ne lui dit pas publiquement : « As-tu déjà mis des patins de hockey ? C’est quoi tes qualifications pour te prendre pour un expert pour dire que c’était désastreux ? »

Lorsqu’un journaliste mentionne qu’un gardien de but a été une véritable passoire en se faisant compter 4 mauvais buts en une période, il ne lui écrit pas publiquement : « Tu ne serais même pas capable de compter un but dans les rang junior avec le pire des gardiens. »

Les entraîneurs et les joueurs de hockey, même en désaccord et en tabarnak, ne font pas ce genre de commentaires ni d’attaques à la personne publiquement à des journalistes professionnels. Ils comprennent, la plupart du temps, que c’est leur travail d’analyser, d’observer, de qualifier et de commenter la performance des athlètes. Peu importe le sport. Parfois, on les glorifie et d’autres fois, on doit dire les vrais affaires parce qu’on est pas des groupies. Pas parce que ça nous fait plaisir, parce que c’est notre job.

That’s it.

Alors, j’aimerais bien qu’à l’avenir les athlètes comprennent cela et qu’ils n’agissent pas comme Tony Luis, boxeur professionel, après que j’ai donné mes impressions sur la défaite d’un boxeur. Monsieur Luis, attaquez-vous aux idées, aux arguments, aux opinons et non à l’humain, à la personne, au messager qui fait son travail.

C’est d’abord irrespectueux et un grand manque de professionnalisme d’un athlète d’agir ainsi envers professionnel reconnu et membre des médias. Et surtout, savoir que ce sont des arguments vide de sens, ce qu’on appel des sophismes : des arguments non-valides, incohérent, contraire à un discours logique et cohérent.

Évidement, je me doute que cette dénonciation ne fasse votre bonheur Monsieur Luis et je m’attends à ce vous en remettiez. Mon entourage ainsi que moi-même seront donc à l’affut de votre réaction sur les réseaux sociaux. En espérant que ce soit pour vous excuser d’avoir manquer de politesse envers un journaliste professionnel.

Voici quelques extraits des attaques personnelles faites par Monsieur Luis

Capture d’écran 2016-02-02 à 23.22.14

Capture d’écran 2016-02-02 à 23.23.19

Certains commentaires de Monsieur Luis semblent avoir été effacés. Après, lui avoir exposé que j’ai vécu 6mois dans un gymnase à m’entraîner 6 jours semaine, Monsieur Luis cherchait à savoir si je m’étais déjà battu pour de vrai et été très intéressé à me rencontrer pour vrai. J’ai laissé des confrères de kung-fu de New York et des témoins répondre à ma place.

Capture d’écran 2016-02-02 à 23.32.48Capture d’écran 2016-02-02 à 23.34.56

« De toute évidence, je t’énerve. Tu réagis comme un nain souffrant de maladie mentale »  – parole de sagesse signé Tony Luis.

Chin Luis

Ironiquement, voici une de mes photos Tony Luis en action. Il en reçoit un bon sur la mâchoire de la part d’un faire valoir notoire, Maurycy Gojko qui a une fiche de 23 victoires, 50 défaites et 2 nuls. Ne dites surtout pas que c’était un adversaire médiocre si vous n’avez jamais monté dans un ring et que vous n’avez pas les qualifications d’un expert en boxe pour attribuer un épithète à ce pugiliste, dixit Monsieur Luis. ;) 

SI VOUS AVEZ AIMÉ CE TEXTE, MERCI DE PARTAGER LE LIEN

SUPER TEXTE INTEMPOREL À LIRE  :

POUR MIEUX COMPRENDRE TOUTE LA SPLENDEUR DU «ROI ARTUR» BETERBIEV

DES RÉACTIONS, PAS D’ACCORD ?  LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Rédaction par : Gino A. Vaillancourt, éditeur, chroniqueur, photographe et journaliste indépendant membre de la Fédération Professionnelle des Journalistes du Québec depuis 2007.

Kontact@LeGuerrierModerne.com